Un PC-7 à la Blécherette

IMG_6475_LB_AVIAPIC.CH_1004

Le 16 février 2010, le colonel Philipp Mueller a livré en vol le PC-7 A-906 à la FMPA/AMPA. A l’issue du vol Emmen – Lausanne, le PC-7 a formé la patrouille avec le P3 de l’AMPA piloté par L. Calame pour une séquence de photos air-air.

C’est par une froide et grise journée d’hiver que cette rencontre a eu lieu. Comme souvent lors de vols photos, l’incertitude règne encore peu de temps avant la “mission”. Tout les doutes s’estompent quant le Cessna 180 HB-COE, piloté par Jean-Pierre Schenk, arrive à la Blécherette pour embarquer les photographes Joe Rimensberger et “Wawa”. De mon coté, je prend place dans le P3 piloté par Laurent Calame. Puis c’est le décollage du P3 suivit du Cessna, direction le Mt-Pélerin ou le PC-7 piloté par le Colonel Mueller, nous intercepte. La grisaille règne sur la région, à nouveau fraichement recouverte de neige. Difficile de composer avec cette lumière blafarde, mais il faut faire avec. Commence alors le vol photos avec plusieurs 360° autours de la région Lausannoise. Les demandes de changements de formations et de positions fusent à la radio… plus haut, plus bas, plus en arrière, PC-7 seul, etc. Finalement, j’occupe la meilleur place, au milieu de cette formation regroupant deux avions d’entraînements qui ont vu passer des générations de pilotes. Le vol se termine par un passage au-dessus de la Blécherette, puis le PC-7 se pose, suivit du Cessna et du P3.

DSC7542_1400IMG_6418_LB_AVIAPIC.CH_1400
DSC7617_1400
DSC7637_1400DSC7559_1400
Le P3 HB-RCY (ex A-822)
Le P3-05 de l’AMPA (A-822, c/n 460, 1958) avait été donné par les Forces aériennes à la FMPA en décembre 1995. Il devait servir de pièces pour le reste de la flotte, et les bénévoles de l’association ont reçu la machine démontée, posée sur une palette en bois. Les 200 heures de travail évaluées par les militaires pour la remise en état de vol se sont transformées en 2500 h réparties sur six ans ! Il a fallu notamment une peinture complète, un câblage électrique neuf, un décapage des baies de train, le remontage de tous les agrégats du train, des instruments, des ailes, de l’hélice, etc. Avec son moteur de 240 ch, le P3 requiert une bonne distance de roulage pour gagner sa vitesse  de décollage. Il est très manoeuvrant en vol et souple aux commandes. Il affiche un taux de montée de 6.6 m/s et marche à 310 km/h en palier.

IMG_6386_LB_AVIAPIC.CH_1400

IMG_6713_LB_AVIAPIC.CH_1400IMG_6626_LB_AVIAPIC.CH_1400
IMG_6390_LB_AVIAPIC.CH_1002
IMG_6500_LB_AVIAPIC.CH_1400IMG_6505_LB_AVIAPIC.CH_1400
Le PC-7 Turbo-Trainer, successeur du P3
Quelque 450 PC-7 ont été produits depuis 1978. Ils équipent les forces aériennes de 21 pays, dont la Suisse, qui dès 1982 engage 40 appareils (A-901 à A-941). En 2010, neuf exemplaires seront retirés du service, dont cinq seront mis à la disposition de musées et d’associations civiles.En 1966-67, le premier proto du P3 (HB-HON), redésigné P3 B, est équipé d’un turbopropulseur Pratt & Whitney PT6A-25 de 560 ch. Il prend l’air à Stans le 12 avril 1966, mais le projet est abandonné en dépit de résultats prometteurs. Il est repris en 1973 avec le développement du PC-7, disposant d’une nouvelle aile d’une seule pièce, de réservoirs intégraux et d’une verrière à bulle. Le premier exemplaire de série (HB-HAO) effectue son premier vol le 18 août 1978. Equipé d’une turbine Pratt & Whitney (Canada) PT6A-25A de 700 ch actionnant une hélice Hartzell tripale, le nouvel avion remplit toutes les exigences de l’entraînement de base, l’acrobatie, le vol aux instruments, le vol tactique et de nuit.Les Forces aériennes suisses utilisent principalement la version NCPC-7, dont le cockpit a été modernisé, afin d’améliorer la formation des nouveaux pilotes et de les préparer à passer sur la monture suivante, le PC-21.

 

DSC7679_1400
IMG_6766_LB_AVIAPIC.CH_1024Remerciements aux pilotes :

  • Colonel P. Müller (PC-7)
  • L. Calame (P3)
  • J-P. Schenk (Cessna)

Photos :

  • J. Rimensberger
  • L. Baudillon
  • MD. Schenk

Texte :

  • J. Rimensberger
  • L. Baudillon

2 thoughts on “Un PC-7 à la Blécherette

  1. Magistralement écrit. de la prose aux accents de poème presque, qui sonnent tellement vrai, simplement. Comme ont écrit les plus grands. Des photos splendides!!!

  2. Article très bien écrit et très interessant. Plus d’informations et de superbe photos.
    Merci d’avoir partagé cette escapade …

Comments are closed.