Morane MS406 “Charlie-Fox”

406-8Le D-3801 (Morane 406 fabriqué sous licence en Suisse) de l’association Morane Charlie Fox, arbore une nouvelle décoration. Il porte les couleurs du Morane 406, matricule N458, no 138, qui était piloté durant le mois de mai 1940 par le Commandant Marcel COADOU, Commandant en second du Groupe de Chasse  1/2 Cigognes.

Sujet publié le 23 juillet 2008 – Modifié le 21 octobre 2009

Le Commandant COADOU, as de la première guerre mondiale crédité de neufs victoires, est d’ailleurs le créateur du premier aérodrome de Nord-Bretagne, sur la plage de Saint-Michel-en-Grève, en 1931.

La tradition de peindre une bande tricolore, qui distinguait les as du premier conflit, a été reprise sur le  MS 406.

L’avion du Commandant COADOU provenait de l’ « Escadrille de France » Il était financé par une souscription nationale par chaque département. Les appareils ainsi financés ont équipés les escadrilles 1/7 et 1/2.

L’avion (HB-RCF) a été révisé et restauré tout au long de l’hiver passé, dans les ateliers de Mobile Air Service SA de Bex. L’avion a été entièrement démonté de la cabine à la dérive (tôlerie, entoilage, etc.).

De plus, le saumon d’aile gauche a été re-fabriqué. Quelque 1000 heures ont été nécessaires pour mener à bien ces travaux.

Ceux-ci ont été réalisés les week-ends, en dehors du travail habituel de Daniel KOBLET, Laurent CALAME et de son équipe. Le coût de ces travaux est incalculable et une facturation des heures mettrait en péril la survie de ce chasseur, unique au monde.

Les travaux de peinture ont nécessité environ deux mois de recherches et de documentations. Il a été particulièrement ardu de trouver les bonnes teintes. Un week-end complet a été consacré à la création du nouveau schéma de camouflage.

L’avion est principalement engagé sur des meetings de l’Armée de l’Air française et ne vît que grâce à cela, d’où le choix de la décoration.

Mais qui était Marcel COADOU ?

Né le 7 février 1897, décédé le 22 octobre 1985. Crédité de 9 victoires confirmées.

Cdt-COADOU-devant-son-M.S-406Cdt.COADOU-1939M. COADOU a été breveté pilote en 1915. La même année, âgé de 18 ans, il s’engage. Il est tout d’abord affecté à la reconnaissance aérienne, puis à la chasse notamment à la SPA 88 sur SPAD. Il sera décoré de la légion d’honneur à 21 ans. En 1923, il vole pour la compagnie franco-roumaine sur Prague et Varsovie. Passionné d’aviation, il donne des leçons de pilotages et effectue des baptêmes de l’air. Avant la seconde guerre mondiale, il est réintégré comme volontaire dans l’aviation. Il participe aux combats en qualité de commandant en second dans l’escadrille des Cigognes, remplaçant du Cdt DARU. Après 1940, il rejoint la Résistance. La Guerre terminée, il a formé plusieurs centaines de pilotes.

Source : internet – Crédit photos : famille COADOU

4 thoughts on “Morane MS406 “Charlie-Fox”

  1. Quel plaisir de voir un avion francais voler,merci a toutes les personnes a qui l on doit cela .

  2. Ce MS 406 est bien celui que pilotait Arthur, MaMarcel COADOU pendant la Bataille de France en 1940 . Piloté aujourd’hui par Daniel Koblet

  3. A l’adresse de Anthony ,
    – C’est bien l’avion que ton arrière grand-père pilotait pendant la bataille de france, en 1940.
    Originaire de Saint-Brieuc, il avait appelé cet avion “bretagne”. Avec celui-ci, il aurait eu une victoire aérienne qui n’a pas été homologuée personnellement. Cette victoire aurait été sa 10ème victoire aérienne, après ses 56 combats aériens dans la grande guerre, 16 victoires dont 9 avaient été homologuées en 1918.
    Classé “as de guerre” et après avoir piloté les “Caudron” , “Spad VII” et autres, ce MS 406 représentait pour lui un avion prestigieux qui avait été classé meilleur chasseur au monde en 1938.
    Alors qu’il avait piloté des avions de toile, avec un moteur de moins d’une centaine de Chevaux, ce MS 406, qui possédait un moteur Hispano-Suiza de 760 ch, un armement moderne, une vitesse de 486 km/h à 5000 m, atteignant un plafond de 9850 m d’altitude maximum, était sa fierté par rapport à ce qu’il avait connu auparavant. Il était très fier d’avoir, à 43 ans pu participer comme combattant volontaire à la seconde guerre mondiale avec cet avion.
    En souvenir, son domicile de St-Raphaël-Boulouris portait le nom de “MS 406”.
    Arthur, Marie, Marcel Coadou avait cette passion depuis sa jeunesse de “voler” , et par la suite “de faire voler” depuis qu’il avait créé, en 1931, l’aéro-club de la côte de granit, à St-Michel en Greve, aujoud’hui à Lannion .
    Lors du meeting aérien pour le centenaire de l’aéronautique navale, à Hyères, le 13 juin dernier, j’ai eu le grand honneur d’approcher et toucher ce MS 406, piloté de main de maître par Daniel Koblet, de l’association “Charlie Fox” dont les membres ont magnifiquement restauré cet avion prestigieux de l’époque .
    Merci à tous les membres de cette association qui ont su par passion, avec brio et abnégation, faire voler et conserver le souvenir impérissable de cet avion de chasse.
    Merci à Daniel et son référent de la base de nous avoir permis de venir poser auprès de l’avion de papa et son pilote actuel.
    Ils nous ont, Jean-Claude et moi, comblé de joie d’approcher, avec une grande émotion, cet avion mythique cher à nos cœurs.
    Cet hommage rendu , à la mémoire de l’avion et son premier pilote qu’était papa, me permet d’y associer la mémoire de maman, elle même pilote-instructeur à l’aéro-club de Frejus – St Raphaël.
    Tous deux ont servi l’aviation militaire et civile et nous œuvrons pour perpétuer leur mémoire au sein de notre association “var 14-18”.
    Je dédie cette visite de ce MS 406 à mon frère Bernard, récemment disparu top tôt, et qui a réalisé une magnifique maquette volante au 1/6 ème.

    Michelle, fille du commandant Marcel Coadou.

Comments are closed.