Epervier 2008 | Des Cigognes dans la Broye

titreDu 7 au 11 juillet 2008, quatre Mirage 2000-5F du groupe de chasse 01.002 « Cigognes » de l’Armée de l’air française étaient présents à Payerne, dans le cadre d’un entraînement avec leurs homologues suisses volant sur F/A-18 Hornet.

Texte et photos : Laurent BAUDILLON & Christophe MODULI

Pour cet exercice, nommé EPERVIER, le détachement français se composait de 38 personnes (12 pilotes, 2 agents d’opérations et 24 mécaniciens). L’entier du dispositif, ainsi que le matériel technique, a fait le déplacement par la route (Dijon se trouve à deux heures de Payerne). 4 pilotes ont acheminé les Mirage 2000-5F, codés 2-EF 2-EJ 2-EV 2-EP.

Le but de l’exercice EPERVIER est l’entrainement au combat aérien DACT (Dissimilar Air Combat Training) soit l’entraînement au combat aérien dissimilaire. Il s’agit pour les pilotes suisses de s’entraîner aux diverses tactiques de combats aériens et de se confronter à d’autres avions, puisque le Mirage 2000-5F possède un domaine de vol, une avionique et un armement différents. Pour les Français, ce concept est aussi valable et c’est aussi l’occasion de s’entrainer également aux vols en environnements montagneux. Tous les pilotes de F/A-18 présents à Payerne cette semaine là, ont pu s’entrainer (au moins une fois) face aux Mirage 2000 français. Quelques F-5E Tiger ont aussi participé à des missions.

Les dogfights simulés ont apporté leurs lots de nouveautés. Les pilotes des F/A-18 suisses portaient les nouveaux casques JHMCS dont le système est notamment couplé à l’armement AIM-9X. Ce système d’arme perfectionné projette des paramètres directement sur la visière, ce qui permet « d’accrocher » la cible directement en la regardant. Mais en face d’eux, les Mirage 2000-5F et leurs missiles à guidage infrarouge MICA avaient leurs propres avantages (silhouette du 2000 de face, portée du MICA-IR, etc…). Gageons que les réelles possibilités d’engagement du MICA-IR n’ont pas été révélées…

002002b003

007008

Le programme des vols était particulièrement chargé et plusieurs profils de missions ont été entrainés, à savoir :

– Lundi : 4 Mirage contre 4 Hornet
– Mardi, Mercredi et Jeudi : 2 Mirage contre 2 Hornet (ou Tiger)
– Vendredi : 4 Mirage et un Tiger contre 4 Hornet (Le Tiger jouant le rôle d’un avion d’attaque au sol, les Mirage étant en protection).

Lors de cette semaine, trois pilotes français ont eu la possibilité d’effectuer des vols en backseat sur F/A-18D Hornet. Au final, ce type d’entraînement est très bénéfique, ceci à tous les points de vue (technique, opérationnel et humain). Cette année, la météo a été très favorable. En 2009, ce sera aux pilotes suisses de retrouver leurs homologues de Dijon pour la prochaine édition de cet exercice.

004005006

009010

Le Mirage 2000-5F en bref

Le Mirage 2000 a été conçu par la société française Dassault Aviation à la fin des années septante. C’est le premier avion de chasse français à commandes de vol électriques et il entra en service, dans l’armée de l’air française, en 1984.

La version -5 est la dernière évolution du Mirage 2000, d’abord destiné à l’exportation, elle a aussi été acquise par l’Armée de l’Air pour une entrée en service, en 1999, au sein de l’Escadron de Chasse 01.002 “Cigognes” basé à Dijon. Il est équipé d’un radar RDY multicibles et possède la capacité de tirer la dernière génération de missile air-air MICA à guidage infrarouge (IR) et radar (EM), ainsi que le missile IR Magic II. Les Mirage 2000-5F ne sont pas encore équipés de la liaison 16, mais commenceront à en être équipés à partir de 2010.

014013Mirage2000-5cigognes

012Le cockpit du Mirage 2000-5F a été entièrement repensé avec une refonte complète des planches de bord et l’apparition de nouveaux écrans multi-fonctions et le passage au concept HOTAS (mains sur manche et manette des gaz, sur lesquels sont regoupés nombres de boutons de commandes des systèmes de l’avion). Il est équipé d’une VTH (Visualisation Tête Haute ou HUD en anglais), d’une VTM pour le radar, d’une VTB pour la situation tactique et de deux VTL pour afficher les paramètres avion et armement.

Dassault Mirage 2000-5F | Année de mise en service: 1999 (Armée de l’air)
Envergure: 9,13 m | Longueur: 14,65 m | Hauteur: 5,20 m | Poids à vide équipé: 7,5 t | Masse maximale: 17 t
Carburant: 3950 l (interne) ; 5400 l (max. externe – 3 bidons supp.) ; ravitaillable en vol
Moteur: SNECMA M53-P2 | Poussée: 9,7 t (avec post combustion)
Vitesse maximale: Mach 2,2 | Plafond opérationnel: 18 000 m
Armement: Missiles Mica (EM et IR) | Missiles Magic II (IR) | 2 canons interne monotube DEFA de 30 mm avec 125 obus chacun
Points d’emports: 9 (dont 3 pour réservoirs supp.)
Avionique: Radar RDY multifonctions multicibles | Systèmes de contre-mesures électroniques intégrées

Quelques liens: Mirage 2000 (wikipédia) | Groupe de chasse “Cigognes” | Armée de l’air française |
F/A-18 Hornet (wikipédia) | Escadrille 17 “Falcons” | Forces aériennes suisses

Remerciements à “Tito”, “Hugo” et “Bébert” pour leurs aides et au détachement français pour leur accueil et l’autorisation de la visite au box, Stéphane Lhernault pour son illustration du Mirage 2000-5 et la collaboration avec Nicolas Pug pour les dessins du badge EPERVIER 2008.

IMG_1779_end

Administrateur website