L’ancien et les nouveaux

pic_sem_largeMi-novembre, Christophe Moduli a réalisé de très belles photos en vol de deux Pilatus PC-21 en formation  avec un P-3 de l’AMPA. Le PC-21 est le nouvel avion d’entraînement des Forces aériennes suisses qui a été commandé à six exemplaires.

Cet appareil est utilisé pour la formation avancée des nouveaux pilotes transitant du PC-7 au F/A-18. Le P-3 était l’avion d’écolage des Troupes d’aviations suisses depuis 1958. Il a été retiré du service en 1995. Un sujet avec les photos a aussi été ouvert dans notre forum.

Récit de Christophe Moduli | Photos: Christophe Moduli & Joe Rimenberger

Ce vol photos un peu particulier a eu lieu en novembre, réunissant deux PC-21 (leadé par MJV) des Forces aériennes suisses et le P-3 de l’AMPA (piloté par Mathurin, embarquant Jo, le photographe en place arrière). Cette petite formation est “emmenée” par le TBM Avenger “Charlie’s Heavy”, piloté par “Calimero” avec Christophe, le photographe en soute…

Lausanne-Blécherette : jeudi 20 novembre 2008. Il est 1130 et nous terminons la préparation des avions et du matériel. La météo sur Lausanne est maussade. Il est prévu de voler sur la région du Chablais. Laurent « Calimero » qui vient de Bex nous avise que les nuages, à cet endroit, sont épars. La décision doit être prise. A 1230, nous avons un contact avec les pilotes militaires qui doivent décoller de Sion. Il est décidé de confirmer le rendez-vous.

Dès cet instant, tout s’emballe. Il faut s’équiper et chevaucher nos montures. Pierre et Joe prennent place dans le Pilatus P-3, HB-RCY et « Calimero » et moi dans le TBM Avenger, HB-RDG.

Pour ma part, je ferais ce vol dans la soute. Rassurez-vous, je ne suis pas puni, mais cette position est idéale pour réaliser des photos de face, puisque le « Charlie’s Heavy » est doté d’une vitre (amovible) en place mitrailleur arrière inférieur.

[nggallery id=2]

Il est maintenant 1310 et le P-3 décolle en premier, vu son taux de montée limité, suivi de quelques minutes par l’Avenger.

1330, nous sommes au point de rendez-vous et profitons pour faire quelques photos « faciales » du P-3. La lumière me cause quelques soucis. Le soleil n’est pas de la partie, caché par des nuages d’altitude, et il fait froid. Soudain, les PC-21, en provenance de Sion, s’annoncent sur la radio et prennent la position, à gauche et à droite du P-3. Comme par miracle, le soleil fait son apparition. L’éclairage est bien meilleur.

Dès cet instant, les changements de formations se suivent à la perfection. Les pilotes militaires, habitués au vol serré, s’appliquent. Break, virages, montées, descente, close-up sont enchaînés.

J’ai l’avantage de pouvoir communiquer directement avec les pilotes des avions « cible », ce qui permet d’ajuster les positions au centimètre. Les turbulences, vol avec vitre ouverte, me causent quelques soucis. J’alterne prises de vue, vitre fermée (vitesse d’obturation faible) et ouverte. Je change également de position de « shooting » dans la soute, car une vitre latérale gauche peut également être ouverte.

Joe se trouve dans le P-3. Il est aux premières loges. Son point de vue est tout aussi EXTRA !

Je perds totalement la notion du temps. La dernière formation du programme est réalisée et j’entends, Pierre qui indique que la session est terminée, il est 1425. Tout le monde regagne sa « Home » base, H-E-U-R-E-U-X.

Mission accomplie.

Remerciements à toutes les personnes ayant rendu possible ce vol.