Un tour du monde sur des micromachines

Image11

Il était 13h20, ce 30 avril, lorsque les deux petits avions «Ecolight» se sont envolés pour un long périple. Leur retour est prévu le 26 juin. Si tout se passe bien. Entre temps, ces appareils de 8,6 mètres d’envergure pour 600kg à plein, auront parcouru 44’000km, traversé 5 continents et 2 océans. 230 heures de vol sont au programme avec des étapes de plus de 18 heures au dessus du Pacifique.

L’idée de ce raid que personne n’a encore jamais effectué avec ce type d’avion, a germé dans la tête de deux amis lors d’un vol commun en Patagonie, en 2006. «Mais, il nous fallait encore un but pour réaliser cette odyssée, raconte Yannick Bovier. Nous l’avons trouvé en rendant hommage aux pionniers de l’aviation suisse dont les premiers exploits ont exactement 100 ans», continue le commandant de bord sur Boeing, âgé de 37 ans. L’écologie est également l’une des valeurs mise en avant par les deux pilotes. Légers, les «Ecolight» consomment en moyenne trois fois moins qu’un avion de plaisance classique.

Sur le tarmac de l’aéroport de Sion, familles, amis et médias sont venus saluer les deux aventuriers. Malgré les sourires de rigueur pour la presse, le stresse était palpable. «Cela ne fait que 48 heures que l’Office fédéral de l’aviation nous a délivré nos autorisation de vol», indique Francisco Agullo, pilote instructeur de 41 ans. Sa fille Céline est fière de son papa: «Mais je suis aussi stressée, j’espère qu’ils n’auront pas de problème en vol», lâche la l’ado de 13 ans. Des soucis, les deux pilotes ont en rencontré avant même de partir. Ils ont dû changer leur première escale en raison du mauvais temps. Attendus vendredi soir à Toulouse, ils été obligés de se rabattre sur Valence, voire Genève.

  • Des photos du départ de Sion sont publiée dans notre FORUM
  • Suivez leur position quasi en temps réel (45 minutes de décalage), découvrez leurs photos et lisez leur récits sur leur site http://www.azimut270.ch

Sources: 20 Minutes Onlines | Photo: Grégory Clivaz