Axalp Airshow 2006

 

 

IMG_9403.JPGComme chaque année, tous les passionnés d’aviation prennent le chemin de l’alpage pour la démonstration annuelle des Forces aériennes suisses à l’Axalp.

 

Le vol en montagne fait partie intégrante de la formation des pilotes suisses et l’Axalp est réputé pour être l'un des champs de tirs le plus difficile d’Europe.

 

Dans la plupart des pays, les entraînements aux tirs réels avec des avions se font le plus à l’écart possible des zones habitées. Ce genre de situation n’est pas vraiment possible, dû à l’exiguïté du territoire suisse.

 

La zone de tirs, située dans les montagnes de l’Ebenfluh, juste en dessus du village de l’Axalp, compense en partie ce problème de place en étant installée en altitude, à 2250 mètres. Cette zone est utilisée depuis plusieurs décennies. Ces sommets surplombent la très belle vallée où se trouve le lac de Brienz et dans son prolongement, la base aérienne de Meiringen, connue pour ses cavernes abritant Hornet et Tiger.

 

Les Forces aériennes s’entraînent à l’Axalp du mois d’octobre au mois de mars, afin de limiter les nuisances lors des périodes touristiques estivales. Pendant cette période, les F/A-18 et F-5 survolent fréquemment cette zone pour des exercices de tirs au canon, sur des cibles disposées au fond de cette petite vallée alpine, ainsi qu’à flancs de falaises.

 

Un télécabine monte directement de la vallée jusqu’au site, afin que les militaires faisant fonctionner les installations, puissent s’y rendre directement et rapidement. Un emplacement permet aussi d’accueillir quelques hélicoptères Alouette III et Super-Puma / Cougar.

 

Pratiquement chaque année, aux environs de la mi-octobre, les Forces aériennes organisent deux jours de démonstrations au public. Ce lieu, incomparable à d’autres endroits dans le monde, permet de voir en action et de prêt la dextérité de nos pilotes dans leurs environnements.

 

Un airshow qui demande quelques petits efforts, car la majorité du trajet pour se rendre là-haut depuis le village de l’Axalp se fait à pieds, moyennant une heure et demie de marche. Mais tous photographes et passionnés oublient rapidement cet effort, une fois arrivés sur le site et devant un tel spectacle. Les plus courageux n’hésitent pas à monter très tôt, lorsqu’il fait encore nuit, pour être sur place avant les entraînements du matin.

 

Les répétitions commencent à 9h par de nombreux passages de F/A-18 Hornet et F-5 Tiger, tirant sur différentes cibles. Historiquement, ce sont les pilotes de l’escadrille 8, volant depuis la base aérienne de Meiringen, qui nous démontrent les capacités du F-5.

 

Cette année, deux Mirage F-1CR de l’escadron de reconnaissance 33 de l’armée de l’air française (basé à Reims) participaient à ces démonstrations. En effet, dans le cadre d’échanges d’escadrons entre la France et la Suisse, un pilote suisse, Nicolas Richard « Rich » était l’un des cocher des F-1. Le but de cet échange étant de maintenir des connaissances dans le domaine de la reconnaissance. Activité absente en Suisse depuis le retrait des Mirage IIIRS fin 2003. Des F-1 dans les Alpes, à ras les reliefs et pleine PC, faisant des passes de tirs aux canons de 30mm fût absolument fantastique.

 

 

00283yw2.jpgAprès les vols d’entraînements du matin commence la valse des Super-Puma et Cougar, emmenant les VIP depuis la base de Meiringen. Quel plaisir de les voir plonger dans la vallée après avoir déposé les passagers.

 

A 14h précises, le show débute par la présentation d’un Cougar, remontant le relief depuis l’est de la vallée et en lâchant une bonne centaine de Flares, en passant devant le public. Il est toujours impressionnant de constater à quel point cette machine est maniable, malgré sa taille. A la suite, ce sera la démonstration de sauvetage avec une Alouette III, largage d’éclaireurs parachutiste depuis un PC-6, lutte incendie avec deus Super-Puma, attaque de cibles par huit F-5, plusieurs F/A-18, les deux Mirage F-1, suivit par la démonstration du Hornet, piloté de mains de maître par « Elvis », dont c’était la dernière démo, puisqu’il passe le manche à « Pipo » (encore pilote de la Patrouille Suisse en 2006) pour ces prochaines années. Le final étant assuré par la Patrouille Suisse.

 

Alors que les démos sont terminées et que commence la désalpe de tous les passionnés présents, les Super-Puma recommencent à nouveau le transport des VIP. Le public en train de redescendre à pieds a eu tout le loisir d’apprécier les passages très bas au dessus d’eux par les hélicos.

 

Comme à chaque fois, on attend avec impatience la prochaine édition.

 

Texte : Laurent Baudillon & Christophe Moduli
Photographes : Laurent Baudillon, Massimo Prati, Pierre Greutert, Daniel Rychcik

 

Place aux photos...

 

 Cougar Display

IMG_9430.JPG

IMG_9434.JPG

IMG_9445.JPG

a_IMG_9486.jpg

IMG_9491.JPG

 

 F-5E Tiger II - Démonstrations de tirs aux canons

01892mw5.jpg

01897nw3.jpg

01820rb7.jpg

IMG_9529.JPG

 

 Alouette III - Démonstration de sauvetage
IMG_9499.JPG

IMG_9509.JPG

IMG_9511.JPG

 

 Super-Puma - Démonstration de lutte incendie
IMG_9515.JPG

IMG_9519.JPG

IMG_9524.JPG

 

 Hornet et Mirage F-1 CR  - Démonstration de tirs aux canons

00294it3.jpg

02226yh7.jpg

03182pb9.jpg

03244fe9.jpg

04509qp5.jpg

04571fa2.jpg

04590fn6.jpg

IMG_1479_filtered.jpg

DSC_9562_modifi__-2.jpg

IMG_1508.jpg

03197yz3.jpg

IMG_9697.JPG

IMG_9614.JPG

 

 Hornet Solo Display by "Elvis"

IMG_9724.JPG

IMG_9726.JPG

IMG_1638.jpg

IMG_9719.JPG

IMG_1677.jpg

DSC_9629_modifi__-2.jpg

IMG_9732.JPG

IMG_9733.JPG

03488lv4.jpg

DSC_9605_modifi__-2.jpg

IMG_9738.JPG

05678yu4.jpg

 

 F-5E - Patrouille Suisse Display

normal_IMG_1859.jpg

IMG_1891.jpg

03805ez3.jpg

00165fp7.jpg

DSC_9779_modifi__-2.jpg

IMG_9813.JPG

06146xm2.jpg

IMG_9804.JPG

IMG_9856.JPG

IMG_9852.JPG

 

06238at4.jpg

 

 Hélico VIP et REGA
a_IMG_9366.jpg

DSC_9382_modifi__-2.jpg

IMG_0005.JPG

IMG_2017.jpg

D'autres photos sont aussi
visibles dans notre forum

IMG_9959.JPG

03886lq0.jpg

Retour au haut de la page